Histoire


CHRONOLOGIE



Tiré du livre de Lucette COSTE, institutrice - «Bagnoles d'hier et d'aujourd'hui», 1985


Découvrez ce livre ci-après :


Si la vidéo ne se charge pas automatiquement, cliquez ici.


Vers 1830 on a trouvé de nombreux outils en pierre façonnés par la main de l'homme et recueillis à coté d'ossements d'animaux reconnus fossiles. Parmi les objets anciens : des urnes en terre, des briques, des flèches en silex, des haches celtiques, dans les lieux dits «la vade» «la garotte» «la condamine».
- A la période gallo-romaine, Baignollius était un vici dépendant du pagi (canton) de Tres Counqus (Conques) division de la cité de Carcassonne. Les habitants étaient au III siècle de notre ère des citoyens romains. A coté des objets préhistoriques, on a découvert des tombeaux romains dans l'ancien cimetière «al camp dels morts».
- Nous ne savons rien sur les Francs à Bagnoles, mais après les Francs, ce sont les Wisigoths qui envahissent l'Italie, franchissent les Alpes et déferlent sur les riches plaines du Languedoc.
- Le catharisme a atteint aussi le village, Simon de Montfort s'attaqua aux quatre châteaux déjà investis dans le Cabardes dont celui de Bagnoles.
- L'inquisition fit des ravages même à Bagnoles, sur la place du village on voit une croix, reste du bûcher.
- Au XVI siècle tout rentre dans le calme, on commence même à construire en dehors des remparts du château, quelques maisons protégées par une troisième ligne de rempart. (actuellement c'est un chemin qui fait le tour d'une partie du village).
- En 1632 des notes du curé de Bagnoles, Francis Gasc, signalent la présence de Polacres sur le village. Le nom de Polacres était donné dans les environs de Conques, à des soldats réguliers faisant partie de l'armée de Montmorency.
-En 1743 la peste emporta le cinquième de la population. Les gens atteints de cette fièvre se retrouvaient et mouraient au cimetière Gallo-Romain «Al camp dels morts». La communauté de Baignolles fit un vœu le 28 mai 1743 à St Roch pour arrêter cette épidémie terrible, depuis cette date, tous les ans, les Bagnolais assistent à une messe et une procession autour du village.
Plans de Bagnoles en 1791 et 1827
- Ce n'est qu'en 1830 que s'ouvre à Bagnoles une école. Il y avait dans le même bâtiment que l'école, une mairie et un maire depuis le début du siècle. En 1830 étaient déposés à la mairie : le sceau, deux écharpes blanches, une boîte aux lettres, une grosse chaîne en fer pour attacher le pont traversant la clamoux (nouvellement construit).
- Le début XX siècle a été surtout marqué par les deux guerres. En 1922 le 22 janvier a eu lieu la bénédiction d'une plaque commémorative à la mémoire des héros tombés au champ d'honneur. En 1986 construction du monument aux morts route de Malves.
- Durant la seconde guerre mondiale, le premier maquis a débuté en juin 1943, puis ils ont dû retrouver comme d'autres maquis de la région, la grotte de Trassanel. A Bagnoles, le 24 août 1944 les Allemands exécutèrent froidement Jean-Louis PERRETON, à peine agé de 23 ans et maquisard. A l'emplacement de son exécution on fit élever une stèle.

Noms de Bagnoles




Géographie


Sur Géoportail la Carte de Cassini du XVIII e siècle : à voir

Voici la chronologie historique du village :


IMAGES D'AUTREFOIS



Un grand MERCI à tous ceux qui ont ouvert leur album photos. N'hésitez pas à nous communiquer vos photos encore inédites.
Sur le pont (1969)
Photo route de Villarzel, face à morte-paille. Le bus de 1958
A noter l'absence du château-d'eau et le toit sur le donjon.

Un épisode neigeux

La place du village est un lieu de réunion des jeunes et moins jeunes, surtout à l'ombre des platanes sur la banquette.
Sur le pont (1969)
Une procession pour la Saint Roch en 1979 :

Trois autres banquettes en pierre, historiques, sont aussi des lieux de réunion des jeunes et moins jeunes, surtout l'été:
Quelques processions ou fêtes de village ou 14 juillet....devant le Café de la famille Ouradou.